L'Accord...

Parc des Expositions Reims Avril 2009 : concert de Lenny Kravitz

 

 

Ce qu'il faut savoir, avant tout, à propos de l'accordage :

 

Les intervalles (tierce, quarte, quinte, sixte, octave) dans leur état naturel, n'émettent pas de battements (phénomènes acoustiques).

Tempérer un intervalle consiste à le modifier en faisant apparaître des battements.

Si le pianiste souhaite pouvoir jouer dans toutes les tonalités, l'accordeur doit partager l'octave en douze demi-tons; il applique alors un système d'accordage appelé "tempérament égal".

 

Maintenance :

 

Lors d'un achat de piano neuf ou lors d'une restauration complète, il est fortement conseillé d'accordé votre piano 2 à 4 fois /an (1 mois après la mise en route de votre chauffage et un 1 mois après l'arrêt de votre chauffage).

 

Il faut savoir que même si votre piano n'est que très peu ou pas utilisé, l'état de l'accord s'altère de toute façon compte tenu des variations de température et d'hygromètrie. Même dans ce cas extrême et dans le but de le maintenir en bon état de fonctionnement et au diapason normal (LA 440-442 hertz), n'hésitez pas à faire appel à l'accordeur qui peut, en outre, s'avérer bénéfique dans la mesure où il vous fera part de son sentiment quant à l'emplacement choisi pour installer votre piano, qui dans certains cas peut s'avérer catastrophique (proximité immédiate d'un radiateur, exposition ensoleillée, excès d'humidité, courant d'air fréquent, présence intempestive de pot de fleurs, etc...).

 

A quelle fréquence un conservatoire, une école, un professionnel peut-il accorder  son piano ?

  • Pour un conservatoire, école de musique de 4 à 8 fois par an, (soit tous les deux mois).
  • Pour un professionnel, tous les 2 mois, et avant chaque concert ou enregistrement.

 A proscrire absolument : tout vase de fleurs ou de plantes posé à même le meuble qui est trop fréquemment la cause de catastrophes.